Ce matin, check météo est assez rapide à Hendaye avec Christophe :  Le lieu ne nous semble pas très hospitalié, ni très joueur. Du coup, vu que personne n'a vraiment besoin de petit bois pour se chauffer et vu qu'on a pas un Ricardo Campello à envoyer au bucher, on se replit sur la baie de Saint-Jean. Nous partons en convoi, escortés de quelques locaux.

20191103 Saint jean luz001

20191103 Saint jean luz001


Dans la baie, forcément c'est tout de suite plus convivial, du moins vu du bord. De grosses mémères s'écrasent du côté de Sainte-Barbe, une belle houle déroule de temps à autre du côté de saint-jean et entre les deux : c'est la guerre ! On tire des bords la 4.2 à peine bordée, en essayant de glisser temps bien que mal sur un plan d'eau défoncé. La ganguise à côté c'est pour les retraités.

20191103 Saint jean luz001

la moumousse

20191103 Saint jean luz001

Sainte Barbe

20191103 Saint jean luz001

Christophe à l'envers


Côté Sainte-Barbe, c'est propre mais c'est gras. On joue un peu devant la lessiveuse mais on n'approfondit pas trop le sujet. En plus il y  a un petit courant qui a tendance à te tirer vers la sortie, faut pas trop trainer. Bord du retour, on dévale la houle vers le fond de la baie en faisant quelques ricochets sinon c'est pas drôle. 

On rajoute quelques grains de pluie type Karcher et ca nous fait au final un beau souvenir de la tempête Amelie.

20191103 Saint jean luz001

Un  petit vol

20191103 Saint jean luz001

20191103 Saint jean luz001

Une éclarcie !

Quelques photos par Sandrine entre deux grains : https://tram-riders.com/multimedia/category/351-20191103-saint-jean